Home » Comment motiver les enfants à manger des légumes ?

Comment motiver les enfants à manger des légumes ?

Tous les parents savent que motiver leurs enfants à manger des légumes peut être une tache très difficile. À la fois, les légumes contiennent beaucoup de vitamines et d’éléments essentiels pour leur sain et correct développement. Ainsi, dans cet article nous allons vous présenter des astuces qui pourront vous aider à faire que les légumes soient plus appétissants et réussir à faire que nos enfants arrivent même à nous les réclamer. Commençons !

Cuisine déconstruite, aussi connue sous le nom de bouillies, purées, veloutés  ou smoothies. Nous cuisons les légumes, nous les mettons dans un mixeur et maman ou papa appuie sur le bouton. Aussi facile que cela ! Pour que les légumes préservent toutes leurs priorités, la meilleure chose à faire est de les cuire à la vapeur ou même de les utiliser crus. Évidemment, nous devons nous assurer que le légume que nous utilisons peut se manger cru. Certains doivent être cuits, mais vous seriez surpris du nombre de légumes qui peuvent être mangé à leur état naturel. Une astuce est de les sortir un peu avant du frigo pour qu’ils puissent se moudre plus facilement. Comme si nous étions des magiciens nous ferons disparaître grâce au mixeur les formes et les textures qui repoussent les plus nos enfants. De plus, les bouillies, les purées ou les veloutés nous permettent de camoufler le goût amer ou fade de certains légumes avec un autre plus doux, en ajoutant par exemple des carottes, des betteraves ou même des dattes.

Magie gastronomique. Tous les matériaux peuvent se convertir en or, mais il faut trouver la bonne combinaison. Ici l’astuce est de créer des assaisonnements, des garnitures, des condiments et des sauces de toutes sortes. Tout ce que vous pouvez imaginer pour faire que le plat soit plus attirant pour votre fille ou votre garçon. Par exemple, au lieu de leur proposer de tristes bouts de chou-fleur, mettez-lui une délicieuse sauce au fromage au-dessus et vous verrez à quelle vitesse ils finiront leurs assiettes ! Faire des sauces ou des mayonnaises maisons n’est pas si difficile et cela ne vous prendra pas plus de quelques minutes, en ayant l’avantage que ces garnitures peuvent arriver à convertir les légumes en un délice à offrir à votre enfant. Ils ne sont pas convaincus par les haricots verts ? Pas de problème, si vous leur préparez dans une salade russe avec une mayonnaise maison, il est certain que cela leur plaira. Ils ne veulent pas manger de carottes ? Essayez de les râper et d’ajouter un peu de miel et de cannelle. Un bon accompagnement peut faire la différence. Les limites sont seulement celles de votre imagination.

Un temps pour deux. Préparez rapidement la nourriture pendant que votre enfant est en train de regarder les dessins animés ou en train de jouer c’est parfois pratique, mais cela ne les met généralement pas beaucoup en appétit. Et si vous convertissiez la cuisine en un moment de partage ? Sur Materlu, nous avons un merveilleux livre, « Le Grand Chef », qui apprend à quel point il est amusant de préparer à manger ensemble. Il y a sûrement des taches que votre enfant peut faire en tant que commis, par exemple laver les légumes, paner les croquettes ou remuer le velouté. Si vous lui donnez des taches, toujours adaptées à son âge et en prenant en compte sa sécurité, il se sentira plus important et même responsable du résultat. Travailler ensemble provoque aussi beaucoup de rires et celles-ci ouvrent l’appétit à leur tour. De plus, faire n’importe quelle chose en compagnie de maman ou papa est ce que préfèrent les enfants. Enfin, être dans la cuisine en sentant les arômes, en manipulant les ingrédients et, bien sûr, en goutant ouvre définitivement l’appétit. Les petits se mettront à table pour manger le fruit de leur travail avec envie !

 

Marketing. C’est cela, il faut vendre le produit. Nous pouvons donner des noms appétissants à nos compositions et, au lieu de les mettre sans plus dans l’assiette, nous pouvons leur donner des formes qui soient plus amusantes. Par exemple, avec des bouts fins de carottes faites un visage souriant, une fleur ou le symbole de son super-héros préféré au-dessus du velouté. Créez un champ de bataille dans l’assiette, où les haricots verts et les pommes de terre se battent pour obtenir la plus quantité d’œuf. Une autre idée consiste à faire de votre enfant un expert. Préparez-lui une assiette avec différents ingrédients et demandez-lui de les gouter attentivement en leur mettant des points par catégorie : saveur, couleur, texture, douceur, intensité, niveau de croquant, etc. Il est évident que pour pouvoir se faire une opinion, ils devront d’abord le manger. De plus, en prenant son opinion au sérieux non seulement cela vous aidera à connaître tous les légumes qu’ils aiment et le prendre en compte au moment de préparer le repas, mais cela renforcera aussi votre lien et aidera votre enfant à gagner confiance en lui.

On ne joue pas avec la nourriture… ou peut-être que si ? Combinez le besoin de manger des légumes avec le jeu, car si quelque chose est amusant, ils le mangeront beaucoup plus facilement. Vous et votre enfant, pouvez vous asseoir devant les assiettes et vous poser une série de questions-réponses : celui qui additionne mal deux numéros ou celui qui se trompe de traduction du mot en anglais proposé par l’autre, mange un bout du légume qu’il n’aime pas. Il est possible que vous deviez faire exprès de vous tromper pour que le jeu continue d’être amusant pour votre enfant. Vous pouvez le féliciter avec une récompense quand il a fini de manger ou même lui ajouter un extra s’il a mangé tous les légumes de son assiette. Le prix pourrait être un moment de lecture avec vous et l’extra de profiter d’une glace en lisant. Ou préparez-lui un repas à l’aveugle : il suffit de lui bander les yeux et de lui faire deviner tout ce qu’il mange. Ce n’est pas si facile que cela en a l’air, il est donc probable qu’il doive manger une bonne quantité avant de donner la bonne réponse. De plus, le fait de manger la nourriture sans la voir est un défi (un conseil : ne le faites pas jouer avec un t-shirt blanc) et par conséquent, amusant. Pour terminer, se priver du sens de la vue intensifie ce que nous percevons par le goût et l’odorat, ainsi nous parvenons à donner un goût même à la nourriture la plus fade.

Cet article ne prétend pas être complet, loin de là, mais il vous servira sûrement d’inspiration pour préparer des plats de légumes inoubliables pour les enfants. Dans n’importe quel cas, si à un moment donné votre créativité stagne, n’hésitez pas à prendre une des amusants livres de Materlu car ils réveillent l’imagination des adultes avec presque la même intensité que celle de nos enfants.